Erethil II

IP module : 164.132.207.161:5121 (:5123 pour l'import)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faudra quand meme qu'on discute du prix du café un jour !

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Faudra quand meme qu'on discute du prix du café un jour !   Mer 14 Nov - 10:54

Et a l'aube du 102 eme jour la verité s'installa en no cœurs et dans l'underground, la rue meurt commençant a se faire sentir, il advint qu'un homme, pas vraiment un heros, d'ailleurs qu'est ce que c'est qu'un heros hein? ! Disons qu'on va le nommer le dude ! Qui traduit pour un pudique francophile, qui n'abdique la publicité, donnerait le duc ! (Oui je sais il n'y a aucune correspondance entre les deux mots qui soit logique (normal entre deux mots d'un vocable different me direz vous) et seule l'apparente consonnance homonyme entre les deux termes leur fourni une sorte de cohesion homogene !) Le dude (Le "mec" (lambda) pourrait on ainsi trader) devient le duc ! Mais comme il le dit lui meme a son gendre géné, (le fameux dude) Il ya le grand duc l'archi duc ou votre altesse qui sont aussi des qualifiks hâtifs tout a fait concevables ! Pour une piece de musique en quadriphonie Anthropique, il va sans dire que c'est un moment majeur du film, comme me l'expliquait un ami cinéphile en me galvaudant la bravache au sujet du gros lebowsky dans une cave du 94 ou des juifs etaient recements passés se cacher des rafles de la waffen SS !! Donc selon le blondin (Nommons le ainsi pour des raisons que je ne vais pas m'attarder a relater en details) Le duc est un titre de noblesse ! (Un peu comme le roi, l'arene, le prinsse, le marechet toussa quoi Smile) un titre de noblesse qui si je trifouille sur google, en outre d'etre un restaurant servant des moules frites sur le bord de la loire, Est un qualificatif qui signifie le chef d'une frontiere, d'attend de l'empire moyen ageux des ages sombres ou on mangeait de la chaire humaine ou on forniquait avec le diabolo et ou les vampires et les loups gars roux dominaient les sous bois ! Donc le chef alia le fourreur !! Car oui il ya bien une faible corelation a faire avec les nazis et l'an 40 ! Le duc etant une facon de decrire notre chouette ami le hibou !! d'impatience me direz vous, mais que fait cette volaille nocturne a glouglouter au dessus de notre sujet du jour? ! (Ou de nuit c'est selon) L'hibou ou la chouette, effraient !! Mais pourquoi ce planant chasseur a t'il acqué cette reputation? Notre tres cher Adolphe Hitler, Doudou pour les intimes ! (Je l'ai encore croisé il ya trois semaines, pres de varenne ou il tentait de prendre la derniere tengeante pour la russie mais je ne sais si il reussit….) était un type en or !!!! Super sympa le mec !!! Il suffisait de lui dire regarde si on touche a ta femme et ta patrie et toussa, bah ils vont mourir ! Alors dolphie, debouté se resigna a jouer au triste jeu de la guerre ! oui bref vous saviez déjà ! Donc doudou avait des ennemis, paul y tique ! Des complotistes qui se reservaient le droit de penser que ce n'etaient pas des manieres par exemple! 

Et ca, ca lui foutait grave la boule au dolphie !! Alors il envoyait par l'entremise non pas de sa tante artemise, mais de la gay s'tape haut, une petite figurine de chouette effrayante ! Pour preciser au sujet d'etre espionné nuits et jours et sans re lache !

Mais bref je digresse, Donc blondin me disait ce soir la, apres sa troisieme biere, que l'archi duc était le symbole que je viens de vous decrire Smile  ! Voila donc pour le flim des freres Cohen afin de lui rendre sa coherence Smile!

Donc cet anti heros ou ce mec lambda qui mangeait des lambas, se reposait sous une chaleure que seul le rer de banlieue de Lutecia sait restituer avec tant de d'energie humaine ! Quand un jeune garconnet arriva a sa hauteure, le toisant du dessus, et lui demandant un truc metaphysique comme a l'habitude des rares qui s'attardent a lui adresser la parole ! Il faut savoir que le duc, malgré ses allures d'abruti fini et de cretin pas tenté, attire toujours a, l'image de yesus, des gens étranges et paumés qu'il doit dialoguer avec des fois avec une certaine mesure de retrait ! Sans doute son air de bon air.

Bref notre garconnet que les trépidations de la machine ne semblaient emouvoir, lui demanda dans un sourire de petit ange de 8 ans, si il désirait mourir ! Mais pas dans le sens ou il allait etre achevé seance tenante comme une vieille crotte sur un siege de train de ban lieu, non plutôt le sens de la question était il a retourner en cet instant particulier !

Ce sur quoi le dude philozopha, sur l'automne, l'hivers toussa, Ce qui laissa notre petit ange a ses réflexions un instant a peine, Il sorti un joint et alla rejoindre ses deux grands frelots a l'arriere du vagon, au grand damne du dude, qui connait les effets tout particuliers de cette substance nouvelle sur les enfants du saigneur, et qui tenta sans grand espoir apres avoir reniflé de loin les premieres vapeurs, de dissuader le jeune garconnet, de continuer d'un regard triste et apathique. Le garcon de retorquer "Je veux en voir les effets sur toi a present" Le regard de notre hibou impatient se fit plus insistant et le petit ange sembla, dans sa prime candeur, realiser que le conseil était utile. En l'espace de quelques secondes son plus vieux frere qui avait déjà prit deux latrines du joint, avait l'air aussi anhestesié et hilare que le dernier des soulard, et proposait a son petit patron d'y aller sans attendre !




Je changeais de compartiment la tete haute et le cœur bas, pour realiser les graffitis sur les murs de cette machine a bestiaux bestiale, "Kanser" était inscrit a plusieures reprises au diamant sur les vitres, suivi d'un soleil, sans doute par l'enfant lui meme en prevision d'un tel replis ! Helas petit ange helas…..Certaines choses ne se font pas ! J'en suis desolé se dit le dude avant d'abandonner une bonne fois tout espoir en la race ariene ! Amen !





To be achieved und archieved !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faudra quand meme qu'on discute du prix du café un jour !   Jeu 15 Nov - 3:59

Partir sur la route comme disait blibo le blubit c'est tendance mais le souci c'est qu'on sait pas quand on part mais c'est pas le jour ou on embarque ! Apres avoir donné un concert live a une bande de racailles qui caillent sous les arches provinciales de la terre pro moise, (Sauvé des eaux), j'ai pu etudier leur comportement avec un interet tout animiste ! L'un qui semble le chef (Je ne comprends pas c'est non seulement le plus petit, ce qui peut etre logique, mais c'est aussi le plus vantard et le plus couillon, le plus vilain, sans doute un hommage au petit canard transformiste qui un jour se signe devant une poussée d'acnee salvatrice) Bikrave ! Accompagné d'un desesperé desemparé, qui fait du rap dans son cortex pour decompresser en kilos ! Et des gars qui viennent dire bonsoir, tirer sur leur bedo maigrelet de facon gratuite anonyme et …..Ha mince en fait ils font sang blanc !!! C'est du boudin ! Ils tirent sur une clopinette (j'espere que c'est pas du male bak sinon c'po mieux !) 

Bref j'ai tu dis, de loin sous ma capuche noire et le sous chef s'avance sous les neons bleus et les flaques d'eau qui les révent herber ! Je crois qu'il me propose un sous rire kabyle, ce qui me fait pas rire, habile ! Mais bon bref ce n'est guere etonnant venant d'un crane rasé depressif avec des puces qui sortent du coté droit de la boite cranienne et un tatouage mouvant sur le coté gauche representant de facon aleatoire des tribaux afriquains! son bras chromé tapote d'un geste lent methodique et chronometré, un ares predator 1975 dernier cri, tandis que le petit homme au regard sardonique amplifié par ses yeux metalisés noirs, me fixent sans sciller tel scilla et charibde ! 

Je crois que tu veux dire que tu veux me faire gouter, la blanche dame? 

Il approuve du bonnet en grattant son nez d'une bravade de gauche a droite de son pouce, tandis qu'un troisieme punk encore plus massif que les deux premiers sort des ombres des arches, les bras dans le dos le regard fixant le sol, tel une machine de guerre entonnant sa derniere priere aux dieux, et armant son flingue silencieusement pour la sanction qui va filer droit d'un instant t, a l'autre.

Je decline l'offre déglutissant, et me sermonant de mon manque de prevoyance, et de ne pas avoir investi mes derniers crédits bulles dans des reflexes cablés v 3.211 derniers models de chez Sakura poual mondial and associates qui etaient pourtant en reduction le mois dernier chez dirty (La vie moins chere) et le petit dernier de chez smith et wouest son a savoir un flingue rose et bleu, au skin spécialement destiné pour les mineurs, mais avec chargeur limité, de 3 balles non rechargeable, que tous les gosses de riches de cette banlieue de malheur ou notre peuple a tant sous fer et que l'on ne peut plus sous frire, ne peuvent s'empecher d'acheter pour leu style !

Le crane rasé se gratte un peu le crane rasé, se demandant quelle repartie enchainer ensuite, puis au bout de 5 minutes a peu pres de fixation intense (autrement nommé la fixette ou le comatage en regle ou la baston de regards)  Il reprend !

Tu aimes le poulet ? L'ombre a ouvert dans les champs de fraises a savoir le car sac a l'os dans le tiers lieu ! tu triches c'est triste, je suis une catin comme chez moi, et de toutes facons un rien tiens la levee des sables violets ireels, sur mon tchat ca sert le cul, ca sent les uk non madame?


Je suis petrifié d'incomprehension, tel le penseur de rodin sur son socle de questionnements couleur ebene, d'autant plus que le chef arrive et que plus il s'approche plus il semble minuscule, sans doute les effets d'une magie antique, Et de reprendre son compagnon tout en fixant son i phoune, "Ma père sans dessus la caisse ca sa viens, desenchantés les genes et rations de combat, si tu vas a panama mange du fric en mexiquano et vert sudiste gros!"

Son compagnon approuve ce qui me glace encore plus le sang que cet hiver, nue, clef erre.

C'est a ce moment qu'une limousine arborant une paire de cornes de vaches sur la plaque numerologique illuminatrice, tourne par la rue et vient se garer dans la street des zertes pile en face de moi les phares m'aveuglant tels mille soleils brillants dans la nuit … Une porte s'ouvre puis deux, puis trois, puis quatres, puis cinqs, puis six, et une 12 aine de jeunes filles de 12 ans d'age maximum, mettent pieds a terre fièrement, et commencent a enchainer des propos semblables a leurs équivalents masques ulins, sans raison apparente, dans une piallaide insensée, mais qui semble les rejouir violement, comme chantait bjork a F.

Les trois hommes n'ecoutant que leur courage s'enfoncent dans la nuit en file indienne ordonnée, d'une demarche chale huppé et non sans une fierté toute guerriere, tirant sur leurs joints, et votre serf vie d'heures, de faire de meme afin de conserver l'integrité de ses audios boosters de chez sammy und max, avec leur portee de 500 metres et leur 56 k integré pour un acces a la matrice sans limite (Fonctionne avec 3 piles r6, made in usa !) , tandis que dans un ultime geste de survie, je regle les athenes a tueurs de son sur le minimum, afin de savourer au maximum, mon reef de steel guitare neo punk post apo gothique bat cavien tant a la mode qu'elle se casse! 

Les donzelles sur excitees qui font sans doute partie du camp des bloods dolls society, comme le relatent les tags sur les murs avec des petits cœurs tout mignonnets, et des pikas chous continuant le neant de leur discussion cacophonique de coca trixes coquettes, flirtants avec la discretion la plus complete. 

La honte quoi ….. ! Je vois un kfc que j'identifie a l'odeure de beuh entetante directement.

Steel and stealth, Mrs johnson devait me contacter a cet endroit precis dans une heure ou deux et je compte bien enchainer un nem ou deux avant d'entamer des négociations bancales et qui promettent une savoureuse cerebralité digne des duos de traders les plus epris de finances et de finasseries !



Couplet deux refrain a chanter en pied mineur piemontais !


Je suis a present deux jours avant, le cul dans de l'herbe imbibé de rosée cristaline, a obsrever le ciel nocturne magnifique de clarté en ce coin isolé des mondes de la front tiers terane. Deux rangers des forces de l'uta arrivent a la suite d'un 98 tonnes chargé de gaz de chiste, qui hurle un rock endiablé ou la voix suraigue du chanteur est un appel a la revolte passive ! 

leur spiner se gare et une fouille en regle debute, une jeune femme au charme deroutant dans son uniforme militaire, guidant son collegue, bras croisés, a me tater un peu partout ! Helas ! A mon grand damn ! 

L'ambiance sans etre festive (On est loin d'une soiree du premier de l'an entre collègues cons sentants) est cordialement glacee et mes papiers sont scrutés lus et relus, encore et encore par la lampe de la femme implacable, son collegue me maitrisant du regard, et transmettant ses commentaires via la sibi.

Ils me conseillent de partir et de ne pas rester si pres d'une voie tant empruntee. Apres quelques négociations votre serviteur obtient le droit de se faire raccompagner au poste frontiere le plus proche, et de profiter de la chaleure interne du spiner qui file a present a travers les forets du secteur eclairant la route sous la pluie battante. 

L'air est moite, ma main molle, et je me demande si la mousson durera longtemps, tandis que je realise dans mon film que je ne sais plus du tout pourquoi j'en suis venu a me perdre si loin de Babylone. 

Le spiner est rapide et son survol de quelques centimètres au dessus de la route de beton armé est assez agreable et bercant. la jeune femme rousse qui rendrait presque son treillis militaire et son gilet par balle dignes d'un mannequin de chez holydays, est un pilote hors paire qui esquive les autres vehicules aisement.

Une discussion courtoise et sans grand interet sur la capitale du capitole, s'engage entre eux et moi, mais de courte duree, le spiner se posant tres vite dans une ruelle de village fortifié par des barricades de fortune et des grillages amenagés a la hate et de caisses et bidons éparses. 

Une petite bourgade datant de la guerre de 39 40 au minimum qui ne fut sans doute pas reconstruit et dont les ravages et cicatrices laissés par les bombes semblent s'etre ancrés dans le temps et l'histoire, une mairie ou peut etre un musée dominant une place gelee et grise et un petit bougnat clos a son rez de chaussée. Une fontaine est disposee et je songe avec joie a etancher ma soif tandis que le spiner s'eloigne au loin ses phares arrieres laissants une emprunte persistante dans ma vision. 

Helas la fontaine est hors d'usage, et il ne me reste qu'a reprendre ma scrutation des cieux dans cet endroit tout particulier ou le vent le son et le temps semblent immobilisés sous une epaisse couche de poussiere poudreuse.

Un chat noir observe sagement l'intrus menacant son territoire au milieu d'une rue adjacente. 

Mémoire vive de Memphis et de ses environs ! Phill hype kra dick !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faudra quand meme qu'on discute du prix du café un jour !   Lun 19 Nov - 13:55

J'ai froid !! me direz vous et sans vous causer la forfaiture de faire de l'esprit, vous me repondrez qu'en toute logique c'est l'été indien ! Une saison que l'on ne retrouve qu'au plus profond des terres normandes ! Bref il ne fait pas chaud meme pour un canard dans mon genre ! Je me confie a moi meme que la petite blondinette sans doute a peine majeure et pourtant déjà au bout du roux l'eau, est physiquement d'une intelligence assez absolue ! Elle est la a droite sur le siege du thé gévé, affalée dans la premiere position qu'elle ai su adopter (Celle de la morte, visiblement, sans doute pour dissuader les prédateurs de s'approcher et leurs saper le moral !) la tete roulante dans ses longs cheveux et l'œil revulsé, la langue pendante, la truffe au vent, et ronflant, rythmant du meme coup notre voyage d'un air apaisant.

En face sur le siege de droite, gigotte le commissaire gordon, qui a pris quelques années et repris du service, Il me toise d'un œil impartial et austere, veillant a ce que nulle velleité goujate ne surgisse dans mon cervelat etriqué et tendencieusement hedoniste. 

Il a bien reperé un modele de poupee de combat type harley couine, attendant une activation qui ne saurait tarder ! Desolé gordy c'est l'etat de la metastase qui me preoccupe le plus pour le moment bien que ma tirade a demie voix est en effet destiné a reconforter et a choquer un peu plus encore un publique imaginaire qui se renferme dans une morosité une tristesse et une rage interieure du plus mauvaise aloi !

Au moins est ce bercant … Tout comme je me berce moi meme d'illusions, et me gratouille la voute plantaire afin d'en tirer le délicieux sentiment d'un sourire extatique et purement gratuit !

mes affaires éparses divaguent entre le couloir du train de grande banlieue nantaise, et le siege d'en face qui n'en demandait pas tant, c'est epatant. Nantes est la ville la plus affreuse qu'il m'ait jamais été donné de voir depuis longtemps, detronnant meme Londres et sa tour des corbacks, par l'aspect gris de brumes qui plane et ne semble pas vouloir s'apesantir ailleurs. Cette ville doit etre un focal a nuages et a depressions precipitatoires! De plus on est harcelé par les noms évocateurs de tueries et de massacres sanguinaires, sans doute historiques,  qui egrainent le quotidien local jusque dans les dénominations des bars et débits de boissons de la grand place. Il me faudra confirmer tout cela avec mon collegue Hepahisto. L'equarisseur de la grande cornue, par exemple semble un haut lieu de la viande rouge et de la vacherie sous tous ses aspects ! J'y fais une petite halte dévisageant un parterre de personnes aux sourires carnés et aux dents affutées prets a en decoudre avec un bon steack ! Saignant merci ! Dit l'un des clients avec un petit sourire entendu au serveur, avant de revenir l'œil empli de convoitise gourmande sur sa charmante compagne blonde aux attributs proéminents. Le gras c'est la vie comme disait Percival le persifleur ! D'ailleurs en parlant de compter fleurettes, Les bacs sont emplis de magnifiques croisements de petunias et d'orchidées roses et violacees, qui défient les lois de la floraison, et délivrent des parfums envoutants aux tribuns.

Plus loin on reconnait l'enseigne la plus repandue dans la ville entre les tridents des gardes barrières évocateurs de fourchettes noircies d'une peinture huileuse, offrant une protection infaillible a la clientele la plus selecta de la ville ! L'excruciatoré del inferno, telle est la chaine de tavernes qui sous ce nom pompeux, se justifie par le slogan suivant : "Le meilleur moyen de reveiller un beau corps mort, c'est encore et encore de gouter nos breuvages divins !"

Delicate sm, sort de ce corps tout de suite merci !

Je m'offre une tuborg l'air de rien (La biere au casque nordique aromatisée au kvas (Une sorte de lait de jument fermentée tres prisé dans ces contrees reculees des normes handies) et la cale sur mon sac a malices que je traine avec bien des efforts aidé par le diable a roulettes le plus mal fichu que je connaisse ! Un pauvre diable en somme, tel sera son surnom a l'avenir ! Hier j'ai pu livrer les cadeaux de noel du fils d'un ami, pres du saint laurent, et apres avoir joué ce petit tours de cochon a un ou deux passagers pour le passage en caisse, je m'estime déjà satisfait de m'etre acquitté, de 10 kilos de figurines peintes, d'aides de jeux diverses, et de boites qui deboitent selon le nouveau proprietaire du lot ! Il est tout de meme a noter que superman a pris un coup de vieux ! En partance du capitol, et me voyant miserer a quitter les abysses absconces du metro paul y teint de napoli, et m'etre farouchement defendu contre un avatar chiantissime de souffrance, qui tentait de deblaterer quelque chose d'incongru (des boulets hihihi ^^) afin de reussir a sortir a la bonne station (C'est son coup d'esbrouffe favori : vous faire louper le coche !!Mais bon, ca va il ne faut juste pas prendre la mouche (du coche ^^)) Qui je dois l'avouer fini par me faire sourire de temps en temps, superman arriva ! Le Fucking blue boy ! ou bien le boy scout ! Qui n'ecoute que son courage sa vertu et son honneur des plus imperturbables ! Il se jeta donc sans autre forme de proces sur mon pauvre sac de voyage (Le rouge l'attire il doit etre taureau) Et alors que je tentais vainement de le dissuader, affolé que j'etais, Il l'avait déjà bien en mains, soulevait mon sac, le diable et meme mon foulard vert paille d'une poignee d'une seule !! Comme a son habitude a ce stade il essaye toujours de vous rassurer d'un sourire fresh brite, Helas mal lui en prit car le sac lui echappa des mains sur un coup du sort de maladresse, le diable avec, et mon foulard par dessus le marché !! et de devaler l'escalier dans un vacarme affreux que les passantes jugèrent tres horripilant, me gratifiant de regards noirs !

Mon cri de desarroi, visant a l'empecher de s'occuper de mes affaires (et nottement une collection de slips kelvin Klein qui semblent attirer les cons, voit, tise, et les chiens policiers meme les plus policés) sort enfin de ma gorge petrifiee de terreur, La moutarde me montant légèrement au nez, mais bon peut on en vouloir raisonnablement a super man? Je vous le demande moi hein !!  ^^ ! %^^¤#!?!\

Toujours est il que ce maudit diable est un traitre facetieux, qui veille sur ma personne et ses mœurs de facon draconienne et caustique ! Outre le fait qu'il demande de l'encaustique a des fins purements motrices, et de l'encre sympathique pour les contrats signés sous X (Sous Sarkozy déjà on avait eu l'idee !!) ! Il refuse que je boive la moindre petite bibine ! Et c'est de facon arbitraire qu'il abandonna cette tuborg a un alcolique chanceux qui la ramassera sans doute si il a la presence d'esprit de verifier son entierté ! 


Enfin, j'en suis venu a vous relater ces faits et par ce biais du comte adore mire de boue, de mes pérégrinations, afin de souligner et de preciser une chose importante : Les tgvs sont de nos jours et selons les derniers modeles qui rentrent en gare, pourvus de deux rangees de sieges parallèles et orientees en vis a vis, c'est a dire que de ce que j'ai pu constater, les gens de droite se retrouvent a devoir fixer les gens de gauche, ce qui va mener nos tres saints paroissiaux et ouailles eperdues a se devisager en chiens de faience ! Tres mauvaise idee que celle ci, l'espece humaine n'ayant jamais su gerer ce genres de situations de par sa nature profondément velleitaire, et son caractere de cochon quasi inalterable ! En somme cela va precipiter toute la region nord est dans des guerres de clans intestines et fratricides pour des années apportant chaos, anarchie, et desentente cordiale, pour de nombreux siecles, Sans compter les vols de pommes a cidre qui devraient se multiplier (Sous bien des aspects) afin de tenter de conserver une integrité a la nation Britonde ! Je ne saurais donc trop que conseiller de monter la garde vigiliante et de doubler les effectifs de main d'œuvre des pommeraies et des silos a pommes ! Selon l'agent banlair, toujours actif sur le terrain, On denombre déjà des cas intriguants, de pillages des reserves, sans que le foin mot ne puisse etre elu cidée ! Une bonne bolee de cidre devant une tarte aux pommes, devraient eviter toute deconfiture, si l'on arrive a trouver l'auteur (ou l'autrice) de ces crimes odieux !! J'ai meme croisé un couple de punks ! On aura tout vu !


La fin est proche, de ce recit et avant d'aller glomaxer 5 minutes dans le canapé, je me dois de vous livrer une autre conclusion des plus affligeantes. Dolphie disait souvent, commandité par son dictaphone preferé (Dictaphone, la marque preferee des dictateurs pour la dictee ^^, 89 eugros, chez aux champs elyseums) Un mensonge repeté mille fois devient une verité ! C'est helas une semie verité, tout comme un semi conducteur !  Cela ne marche qu'avec les membres de l'espece humaine les plus empathes et les plus doués et avancés sur le plan cortical, La plupart stagnants a tenter de dechiffrer les premieres lettres d'un message, sans en comprendre le sens, et ne faisant qu'effleurer le sujet, La reflexion me parue limpide, quant en voyant une affreuse memere peroxidee, engouffrer goulument un gateau trop gras, faisant front face a mon discours qu'elle n'arrivait a digerer, et prise de boulimie inconsciente, désavouant ainsi le travail acharné de psychologues pugnaces et qualifiés qui avaient in extremis réussis par l'hypnose et la gnosae (cf irenae de lyon) a l'en degoutter ! Tout foutre en l'air !! (Sans compter la mauvaise foi de vouloir me porter responsable de sa decision d'un regard empli de mepris et d'accusation morbide)

Bref on dira ce que l'on voudra : "mangez moins gras moins salé moins sucré" Si on blinde 98 % des aliments disponibles de saloperies transgéniques cela devient un non sens !

Merci pour la petite piece !


Extrait de : Nantes et la bretagne ca vous gagne, Par Abelar tiste, 2009, editions du porte rancune !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faudra quand meme qu'on discute du prix du café un jour !   Mer 21 Nov - 11:35

Poser ma peche puis lever l'encre et quelques pucelles pas trop regardantes sur le blé que ca va couter … Tels sont mes ordres de mission pour le moment, La froide saison est arrivee et moi qui me trimballe des soucis d'hormones de bœuf des les beaux jours revenus, alternants entre les poussées urtiquantes et diurétiques incontrolees, les apparitions de boutons de fievre et d'acnee, et les cornes meme parfois qui ornent mon front suintant de despespoir et de confinement, je ne puis me permettre dans mon cycle naturel de reproduction de ne chercher a saillir femelle que lorsque les premieres neiges sont tombees, c'est balot, ca balotte mieux en été, mais je n'arrive plus a me controler quand il fait chaud et je pense qu'il est precaire de voir la chose de facon si precoce ! si si si ! Je vais donc au café d'en bas, chercher un morback et des malbacks, ainsi que morade qui est a mon rade ce que les piliers sont au temple de helenae d'oi, patronne des faces de craie ! Les anti rads font effet, et je me sent revivre en savourant sans commune mesure de goulutesquerie, une 1666 aromatisee, et decrite de la legende ci dessous : A rome a tiser, a Roma tissée, a rome a pisser, aux extraits de gin gambre et d'aloé vera ! 1666, le plus grand numero d'une biere, puisse vous flaire ?! 

J'attend donc la jeunesse sortir des colleges avoisinants, le megot au bec, secouant mon paletot de la neige qui s'accumule par paquets a mes pieds endoloris ! Depuis quelques jours j'ai des boitillements sporadiques, qui surviennent de facon chaotique, un jour sur deux environs, m'empêchant d'avoir l'allure qui sied a mon rang ! C'est assez embetant et dans mon laconisme alcolique de coquelicot mesdames, je songe a prendre rendez vous avec cette belle podophile, Madame ireane ducoindlaru, qui offre ses services de rehabilitation pedestriennes avec notement des anals gesiques, des bequilles, des harnais de fer et des chaussures orthopédiques, déjà testées en 39 48, par les services de docteurs tres qualifiés de l'empire ! Oé je vais faire ca me dis je en bafouillant une toux grasse et crachouillant un jet de bibine sur mon bide enflé ! La honte !

Hier j'ai eu une drole de sensation, pas meme une illusion, qui se moque de moi qui reviens et s'en va qui n'est plus la ….. C'était comment dire une genre de craspe !! Rhaaaaaaaaaaa haaaaaaannnnn !!!!! Je trouve pas mes mots !!!!!!! Rhaaaaaaaaa ca a l'art de me rendre associable !!!!! Bon quand je trouve pas un mot je remplace par une grossierté random !!! A savoir "Merde" !!! Car avant on prétendait que les Français disait "Putain" pour marquer chaque sentiment, fin de phrase, onomatopées, expression liees a la joie ou la jouissance la tristitude ou la doloresse !!! C'est faux !!! A present on dit Merde !!!!! Voila que cela soit noté, anoté et fait selon mon verbe !!!!

Toujours est il que j'ai ressenti un truc en fumant ma guinze, partie en fumee oui c'est vrai mais… En general je produis un son faible comme une respiration secondaire, un petit sifflement, ou une sorte de facon de ronfler, mais la c'était tout autre : J'avais l'impression de parler contre mon gré !! Je veux dire que le souffle second était devenu une petite voix gresillante gesillante, et nasillarde, qui me tenait un discours affreusement stressant !! Un peu comme Barbara Stressante, la fameuse chanteuse revenue d'entre les maures, qui anime le bar le soir, dans des pantomimes d'une tristesse infinie depuis qu'on lui a coupé la langue ! Il va me falloir me taire face a la patronne demain, elle est intransigeante sur les comportements des sociétaires de l'usine de cacahuettes ou je glande, et je vais devoir me retenir de fumer durant des heures ! Merde !!! Putain !!!! Bon bref regardons l'heure, 13 h 28, ca devrait pas tarder a sonner au college Lavoisier voisin, Je vais me recoiffer et jeter quelques regards sous jacents et torves ! Je suis sur qu'une des bloods dolls va se pamer de mes charmes in con ment sur rable ! Hehe en plus la petite voix m'a dit : C'est du tout cuit mon coco !! Prosit !! Santé !!! Pompompom hehehe !!!!

Du coup aujourd'hui j'ai pas la gouache !!! Merde !!!!! Merde merde merde !!!!! Et je pense a decontracter avec une jeune fille afin de me remettre de mes emotions !!!


Peau d'anne !!


Petit extrait d'une page retrouvee arrachee d'un journal intime, avec des petiots cœurs souriants en coin du haut de la page, et des etoiles jaunes stylisées manga ! Dans la rue du pendu roulant a saint Marcelino, dans la Nievre !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faudra quand meme qu'on discute du prix du café un jour !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faudra quand meme qu'on discute du prix du café un jour !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le début d’une rivalité au sein de la Marine ! [PV Nakata Fenice][Flashback]
» Positions de chaque joueur (liste pas a jour mais quand meme fiable)
» Quand le prédateur discute avec sa proie...
» La Volière
» Parce que quand on use de la magie... Il y a toujours un prix à payer. ✗ mr. gold

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erethil II :: [HRP] Divers :: [HRP] Taverne-
Sauter vers: