Erethil II

IP module : 164.132.207.161:5121 (:5123 pour l'import)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Récit imaginaire] Marcelin, l'age d'or de la chevalerie

Aller en bas 
AuteurMessage
filoulefilou
Groom céleste
Groom céleste
avatar


MessageSujet: [Récit imaginaire] Marcelin, l'age d'or de la chevalerie   Ven 29 Juin - 11:29

La fortune qui a conduit les pas du jeune et fringant LePouille à fouler l’île d’Erethil, ne laissaient point présager que sous la crasse et la graisse, se glissait un garçon au cœur d’or.
Cette information, jeune curieux, je la tiens de sa modeste môman. pieuse jusque dans le mensonge, et si sincère par la bonté émanant de son poitrail.

A savoir qui je suis ?

Je suis l’ange de Marcelin LePouille figurez-vous.  
Actuellement, je suis occupé à touiller la marmite des souvenirs, lorsque je ne tourne pas simplement les pages qui illustrent les rêves de cet éphèbe malodorant qu’est le gueux LePouille.

Nommez moi esprit vagabond de Séluné ou comme il est plus commun de dire : Petite voix intérieure.  


Marcelin, ô , enfant Marcelin, tu n’as que 8 ans. Qu’est-ce te fait pleurer ainsi ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Est-ce un monstre ?

Quel monstre effrayant… Peux-tu lui donner un nom ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ongle noir ?
Marcelin, pauvre enfant, il s’agit du monstre qui a dévoré ta pauvre mère, n’est-ce pas ?
Elle te manque beaucoup ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pauvre Marcelin, il n’y aura jamais d’oraisons qui calmeront cette peine, il te faudra la chevaucher.  
Et le jour où cette tristesse sera loin, ce jour là, ne t’accuse pas d’être un mauvais fils.  
La douleur, c’est ce rocher que tu croises le long d’un chemin.
Quand tu approches, il grossit.
A son niveau, il est imposant. Son ombre te recouvre.
Quand tu pars, il diminue jusqu’à disparaître, noyé dans l’horizon.

Le souvenir, petit Marcelin,  au contraire, c’est cette chanson que tu as en tête.

Seuls les souvenirs restent, les peines, elles, disparaissent.




A présent, petit Marcelin enfant, je vais te réchauffer le cœur. Te souviens-tu de comment démarra cette journée ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Exactement, par cette Dame Germude se lavant, que tu as espionné, bien caché dans les foins.
Vilain garnement, je t’entends rire jusqu’ici ...
Revenir en haut Aller en bas
filoulefilou
Groom céleste
Groom céleste
avatar


MessageSujet: Re: [Récit imaginaire] Marcelin, l'age d'or de la chevalerie   Ven 13 Juil - 10:31

Chut ….
Marcelin dort.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Savez-vous de quoi il rêve ?
Ô ! Songez bien que dans un monde faisant la part belle à la guerre et aux mauvais sentiments, Marcelin le futur mercenaire devrait rêver de combat, baignant dans le sang et la dureté froide du monde …
Mais c’est bien mal connaître ce petit être de naïveté et de bonté qu’est Marcelin, car je vais vous le confier , Marcelin rêve d’amour …

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


C’était lors d’une soirée, loin de chez lui, où Marcelin livreur de fer à cheval se retrouvait le soir dans une taverne. Le genre de taverne qui accueille les petits commerçants  de passage.
Ses compagnon sont déjà tous sous et occupés entre eux à rire fort, autour de cette grande tablée où les rencontres se font à 4 grammes…

Mais ce soir, Tymora la bienveillante a poussé le hasard d’une jolie rencontre en cette petite vendeuse de laine. Elle aussi loin de chez elle, elle aussi ses amis s’amusent.
Ce soir elle est assise à côté de l’être le plus doux au monde, Marcelin de 16 ans.

C’est qu’elle a rarement l’occasion de parler d’elle … Qui l’écoute cette pauvre fille de berger ? Dans son cœur, il y a de la place et dans celui de Marcelin aussi…

Ils vont parler toute la soirée, le monde entier autour d’eux a disparu, les problèmes et la dureté froide du monde. Ils vont finir très sous, les derniers encore debout lorsque la taverne ferme.
Trop ivres, ils ont perdu le chemin de leurs chambres respectives et vont terminer cette belle discussion sur la plage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Durant la nuit, sous le drap partagé, la jeune vendeuse de laine aura glissé son bras autour de Marcelin. Au petit réveil, ils vont s’enlacer une dernière fois et se laisser sur un ultime « Merci »…

Marcela rentrera chez lui, la petite bergère chez elle … Chacun le cœur plein.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Voilà à quoi rêve Marcelin...
Revenir en haut Aller en bas
 
[Récit imaginaire] Marcelin, l'age d'or de la chevalerie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Musha Le Grand Guerrier ! Imaginaire [En cour]
» FENOUIIIIL! Oh désespoir, le pauvre lapin imaginaire est mort! [Libre mon ami =)]
» Une vie imaginaire...
» La plume de l'imaginaire
» Mon royaume imaginaire pour une brosse à cheveux ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erethil II :: [RP] Annonces :: [RP] Publications-
Sauter vers: