Erethil II

IP module : 164.132.207.161:5121 (:5123 pour l'import)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Religion]Heaum, vigilante sentinelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maison des Merveilles
Randonneu(r/se) de la Côte des épées
Randonneu(r/se) de la Côte des épées
avatar


MessageSujet: [Religion]Heaum, vigilante sentinelle   Sam 16 Sep - 13:21

Justine a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Heaum, vigilante sentinelle
Volume 1 : De la bonne pratique de la foi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Illustré par Laureline Dimrost



Par Justine Pointacier
Clergé de Heaum
Ordre de la Flamme Éternelle




Index



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

  • 1 - Le Vigilant et ses dogmes
  • 2 - Généralités philosophiques


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

  • 1 - Jours de fête et cérémonies
  • 2 - Histoire et culture cultuelle


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

  • 1 - L’art de bien offrir
  • 2 - Les métaux
  • 3 - Les pierres et essences
  • 4 - Les réalisations artisanales
  • 5 - Synthèse matérielle
  • 6 - Des actes et du comportement


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Justine a écrit:

Préface



S’il n’est pas toujours très simple de savoir quand, comment, pourquoi pratiquer convenablement sa foi, il est de devoir des prêtres et plus largement des dévots sur la voie de prêtrise de porter et interpréter la parole divine pour mieux conseiller et guider les fidèles et bras armés dans les valeurs de leur divinité tutélaire.

La pratique de la foi passe par la prière, la piété, mais également l’adoption d’un comportement digne des dogmes de l’être suprême vers qui l’on dirige nos prières. Il y a certainement autant de façons de vivre sa foi que de croyants, cependant il demeure la nécessité de bien connaître son culte afin d’en cerner les valeurs, les vertus et la philosophie.

Cet écrit se veut la première marche d’un socle à usage des fidèles de Heaum, afin d’aider à diffuser la culture cultuelle, son histoire, ses pratiques et ses coutumes.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Dernière édition par Maison des Merveilles le Sam 16 Sep - 17:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maison des Merveilles
Randonneu(r/se) de la Côte des épées
Randonneu(r/se) de la Côte des épées
avatar


MessageSujet: Re: [Religion]Heaum, vigilante sentinelle   Sam 16 Sep - 13:22

Justine a écrit:


I - Heaum, dogmes et philosophie



1 - Le Vigilant et ses dogmes


Le dieu gardien

Heaum, encore nommé le Vigilant ou la Sentinelle, est un dieu intermédiaire résidant sur le plan de la Maison de la Triade (constituée de Tyr, Torm et Ilmater),  dont il est le gardien,  au sein de sa tour Veille Éternelle. Vénéré par nombre de gardes, de protecteurs, de guerriers, de mercenaires et d'aventuriers, il est l'incarnation même de la vigilance sans faille et de la protection du faible face au fort. Il est le gardien ultime, voué à remplir son devoir avec une discipline inébranlable jusqu’à la fin des temps.

Son symbole est un gantelet d'armure droit, présenté dos en avant, à la verticale, et frappé d'un œil ouvert à la pupille bleue que l'on nomme l'Oeil sans Sommeil. Il est dit qu'il manie une épée bâtarde nommée Éternelle Vigilance.

Il est représenté usuellement comme un grand homme en harnois complet, avec un heaume à visière recouvrant le visage. Il porte un lourd fardeau, qu'il assume sans sourciller. Non seulement la charge de protecteur qui lui incombe est une responsabilité de taille, mais comme éternelle sentinelle, il assistera fatalement à la fin des temps. Cependant malgré ce poids sur ses épaules, il fait son devoir avec droiture et diligence, ce qui parfois lui impose de coûteux sacrifices ajoutant à son fardeau.


Les dogmes de Heaum

Ne trahissez jamais la confiance que l'on vous porte.
Soyez vigilant.
Patientez, attendez et observez soigneusement.
Soyez juste et diligent dans l'application de vos ordres.
Protégez les pauvres, les faibles, les blessés et les enfants.
N'acceptez jamais de les sacrifier pour vous-même ou les autres.
Anticipez les attaques et soyez constamment prêt.
Connaissez vos ennemis.
Prenez soin de vos armes de manière à ce qu'elles puissent accomplir leur devoir lorsque le moment viendra.
Une soigneuse organisation permet toujours de contrer des actes précipités.
Obéissez toujours aux ordres, du moment que ces ordres obéissent aux principes de Heaum.
Démontrez l'excellence et la pureté de votre loyauté et de votre dévotion au rôle de gardien et de protecteur.



2 - Généralités philosophiques


Le heaumite répond à un certain nombre de codes moraux et comportementaux de façon générale qui font honneur à sa divinité tutélaire. Si les non dévots ne sont pas tenus à la même exigence que ceux à qui Heaum accorde le Pouvoir à ce propos, ils doivent néanmoins se prouver méritants aux yeux du Vigilant durant leur vie mortelle. Ainsi, la loyauté et l’honneur sont indispensables. Le heaumite ne chérira donc pas les embuscades même contre un ennemi plus puissant ou en surnombre. Il n’utilisera pas de piège, de poison ou d’attaque par surprise par exemple ni ne nuira à une personne affaiblie, blessée ou à un enfant. Bien entendu, il ne mentira sous aucun prétexte.

Cela ne signifie pour autant pas que lorsque le combat est engagé il soit interdit d’user de feinte ou encore d’attaque sournoise par exemple. Il est également envisageable d’espionner des gens, si toutefois ils sont prévenus avant ou que le heaumite est tout à fait visible et non dissimulé.

Confronté à une agression illégale sur autrui, le devoir du heaumite est de tout faire pour protéger la victime, dans le respect des dogmes de Heaum. Ceci présume que victime et agresseur sont bien identifiés pour ne pas protéger la mauvaise personne. Cela suppose bien sûr également que la victime ne soit pas elle-même une menace pour quelqu’un ou quelque chose que le heaumite s’est engagé à protéger. De fait il ne s’agit pas d’agir sans réfléchir face à une agression, au risque de courir à la faute, mais bien d’observer attentivement et d’agir avec justesse. Si la vie de quelqu’un de faible, de pauvre, de jeune, la vie d’un blessé ou de quelqu’un qu’il s’est engagé à protéger est en jeu, le heaumite se doit également d’intervenir.

Cependant, il convient toujours de prendre le soin de ne pas supposer hâtivement. Se précipiter à intervenir, à attaquer ce que l’on croit être une menace n’est pas la bonne méthode. Prendre le temps d’observer et d’étudier attentivement pour s’assurer que l’on intervient bien contre une menace et pas à tort est important.

L’adage “mieux vaut prévenir que guérir” a également un poids important puisqu’éviter un souci ou une nuisance est bien plus source de confiance que de passer son temps à corriger ses propres erreurs.

De façon générale encore, il n’est pas acceptable de se parjurer. Une parole donnée doit être une parole tenue et bien que l’erreur soit permise, elle doit impérativement être corrigée.

Par ailleurs lorsqu’il s’agit de justice ou de jugement, le heaumite doit s’attacher à ne pas accuser sans preuve. Même en cas de soupçon, il est primordial d’être capable de prouver la culpabilité. Ainsi, lorsque l’on porte une accusation, ce n’est pas à l’accusé de prouver qu’il est innocent mais bien à nous de prouver qu’il est coupable. Un coupable en revanche doit être présenté devant la justice ou châtié. Ceci doit évidemment tenir compte de l’ensemble des paramètres à considérer, et la faute d’un enfant n’aura pas la même porté que celle d’un adulte puisqu’il est à considérer également qu’il “ne sait pas”.

Dans cette brève collection de recommandation, l’on voit déjà se dessiner la nécessité d’un comportement mesuré, tant dans ses actes, ses paroles que la construction de ses opinions. Ceci fait bien entendu echo au point de dogme disant “ Patientez, attendez et observez soigneusement” ainsi qu’à celui disant “Une soigneuse organisation permet toujours de contrer des actes précipités”.




Dernière édition par Maison des Merveilles le Sam 16 Sep - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maison des Merveilles
Randonneu(r/se) de la Côte des épées
Randonneu(r/se) de la Côte des épées
avatar


MessageSujet: Re: [Religion]Heaum, vigilante sentinelle   Sam 16 Sep - 13:22

Justine a écrit:

II - Culture cultuelle, us et coutumes



1 - Jours de fête et cérémonies


Au delà des messes, sermons, prêches, baptêmes, présentations d’enfants, il existe plusieurs cérémonies traditionnelles particulières au clergé.

Leur seul jour sacré de notre clergé est celui de la Rencontre des Boucliers avec sa courante cérémonie en l'honneur de Heaum. C’est une occasion de rassemblement fraternel autour des valeurs du Vigilant, au cours duquel il est usuel de renouveler ses serments et engagements ou d’en prendre de nouveaux. Il est également propice aux rapprochements avec ceux envers qui nous avons des devoirs ou avec des clergés alliés par exemple.


La consécration du postulant

Cette cérémonie marque l'entrée d'un questeur dans les rangs du clergé.


La consécration du glymtul

Elle dédie un objet particulier au service de Heaum. “Glymtul” est un mot issu d'un ancien langage, pouvant se traduire littéralement par "chose préférée/favorite". On peut consacrer une arme, une armure ou un bouclier par exemple au service Vigilant.


La purification

Cette cérémonie permet de renouveler sa foi en revenant vers le culte après s’en être écarté ou d'expier une faute dans le devoir de vigilance, le devoir de loyauté ou l'adoration de la divinité.


Le Vigilant sacré

Ce rite marque le passage d'un prêtre à un rang supérieur. Il dure toute une journée et permet de tester la volonté du concerné. Pour ce faire, son arme est ensorcelée par un prêtre ordonné pour entrer en lévitation à la verticale, pointe vers le bas. Le candidat se positionne au dessous et sa concentration permet à l'arme de continuer de flotter. Plus elle s’amenuise, plus la pointe de l’arme descend. Si jamais la pointe de la lame touche le crâne de l'éprouvé avant la fin de la cérémonie, bien entendu elle prend fin, il ne s'agit pas de se blesser sans raison.


Dernière édition par Maison des Merveilles le Sam 16 Sep - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maison des Merveilles
Randonneu(r/se) de la Côte des épées
Randonneu(r/se) de la Côte des épées
avatar


MessageSujet: Re: [Religion]Heaum, vigilante sentinelle   Sam 16 Sep - 13:23

Justine a écrit:


III - Des offrandes



1 - L’art de bien offrir


L'acte d'offrande à une divinité est une démarche hautement symbolique. Il s'agit d'offrir à un être divin un présent de notre monde. Elle n'en aura peut être aucune utilité directement, mais il s'agit de l'honorer par un présent qui fait écho à ses vertus et idéaux et reflète notre intention. Bien évidemment, l'on peut regrouper les offrandes en différents groupes. Les objets, les matériaux, les actions.

Il est important de rapporter les considérations pécuniaires à ce que chacun possède. L’essentiel n'est pas d'offrir gros et cher mais de le faire de façon réfléchie, pour de pieuses raisons et en toute pureté d'intentions. Ainsi un pauvre pourra offrir un présent qui ne vaut financièrement pas grand chose pour un nanti mais démontrer un état d'esprit bien plus saint dans sa démarche que le riche étalant son aise en dons coûteux dans le seul but de paraître. Ainsi, le pauvre offrant un simple et unique lingot de fer alors qu'il n'a lui-même pas grand chose est autant à saluer que le bourgeois qui fait une offrande d'adamantium. Ce que représente le présent, la symbolique et les intentions qui le sous tendent, est donc à considérer dans le contexte des moyens dont dispose le fidèle qui en fait cadeau.



2 - Les métaux


Le Vigilant est représenté comme portant une armure lourde intégrale de métal brillant. L'on dispose également d'immenses harnois dans certains temples dédiés à Heaum en symbole de ce dernier. Un harnois symbolise le gardien dans son caractère robuste, inébranlable. Son but premier est de préserver son porteur des atteintes physiques et l'on convient qu'un protecteur se doit d'être suffisamment protégé lui-même pour accomplir correctement son devoir. Le poids du harnois est aussi celui de ce devoir qu'endosse tout protecteur. C'est une lourde responsabilité car elle engage la confiance du protégé envers son protecteur. La sentir constamment sur ses épaule est donc un rappel permanent de notre dévouement à notre rôle. S'il apparaît que tous les suivants du dieu Gardien ne portent pas nécessairement de harnois pour combattre, à tout le moins portent-ils des épaulières et/ou un heaume qui pèse comme l'importance de leur tâche.

Le point de dogme "Prenez soin de vos armes de manière à ce qu'elles puissent accomplir leur devoir lorsque le moment viendra" illustre également - entre autres - la symbolique des métaux. Si la protection ne signifie pas nécessairement le combat armé, il est très possible que le devoir conduise à les utiliser. De ce fait, une arme au râtelier ou négligée ne permettra pas au protecteur d'accomplir son devoir correctement. A cela j'ajoute la considération du bouclier et de son symbolisme représentant la défense d'autrui, la sauvegarde, le bras protecteur.

Ainsi, les métaux constitutifs des armes et armures se dégagent comme offrandes. Le travail de ces métaux en lingots me semble plus approprié que le métal brut pour les symboliques de rectitude, de rigueur, de solidité, perceptibles dans cette forme. Le gris des métaux et la brillance des lingots apparaît aussi comme se rapportant à l'emblème de Heaum qui se détache sur une dominante de gris.

L'on peut ainsi retenir les lingots de fer, d’argent alchimique, de sombracier, d’adamantium, de fer froid, de mithril. Le platine et l’argent pour leur couleur grise et leur utilisation dans l'ornementation des armures peuvent également être appropriés. Cependant après l'or, l'argent est le plus malléable et le plus ductile de tous les métaux, ce qui me semble aller à l’encontre de la solidité que notre Seigneur inspire. Le platine n’est pas aussi résistant que d’autres métaux, cependant il a la propriété de ne pas noircir avec le temps au contraire de l’argent. Et ceci illustre assez bien la constance dans la pureté des intentions chère aux heaumites.

Il est important de choisir son métal soigneusement si l’on souhaite faire une offrande dans le cadre d’une situation particulière. Si le fer ou l’adamantium sont plus globaux dans leur symbolique de solidité et d’inflexibilité, les propriétés particulières des autres métaux peuvent également être porteuses de symbole fort dans une démarche de connaître un ennemi par exemple. Faire offrande de lingot de fer froid, alors que l’on s’apprête à lutter contre des démons, puisque le fer froid est le plus efficace contre eux, peut être approprié.



3 - Les pierres et essences


Le diamant blanc représente la pureté des intentions, la solidité, la transparence, la vie, la constance et l’incorruptibilité. Cet ensemble de symbolismes est constitutif des dogmes du Vigilant.

L’emeraude quant à elle, comme symbole de vérité, de sagesse, de loyauté et d’équilibre, fait également écho aux valeurs de la Sentinelle.

Dans une moindre mesure, les essences peuvent avoir une symbolique intéressante, comme celles de terre pour l'évocation du caractère inébranlable, ou celles d'esprit pour l'importance revêtue par l'observation et la veille éclairée. Cependant, contrairement par exemple aux offrandes d'essences d'ombre ou d'esprit pour le clergé de Kelemvor, l'obtention de ces matériaux ne se fait pas en terrassant les ennemis de notre divinité. Ainsi la symbolique demeure moins pertinente.

(Référence de gemmologie - Maison des Merveilles, recherches pour le compte du clergé de Torm.)



4 - Les réalisations artisanales


Certaines réalisations artisanales peuvent porter des symboliques fortes particulièrement appropriées. Ainsi les pierres enchantées de loyauté ou d’équilibre sont tout à fait représentatives des socles dogmatiques et de principes de Heaum..

L'on peut également envisager l'offrande de heaumes, de harnois, de boucliers, d'armes... cependant ce genre de présent ne peut se permettre d'être un objet négligé, mal entretenu, sale. Il doit être impeccable et rutilant. De même, s'il s'agit d'objet magique, les propriétés ne doivent pas être en rupture avec les préceptes de Heaum comme pourraient l'être des armes contaminées ou infligeant des maladies au toucher, ou de la terreur, ou encore des surins qui évoquent le combat déloyal. La Lame de Vigilance, réalisation d’artisanat divin du clergé de Heaum, est aussi une offrande tout à fait appropriée.



5 - Synthèse matérielle


Offrandes matérielles usuelles

L'objectif principal ici est de pouvoir guider les fidèles dans leurs offrandes à la Sentinelle, en particulier sur l’île d’Azur, je dégage dans un premier temps les offrandes usuelles les plus abordables pour les aventuriers et sédentaires :

  • Lingots de fer


Pour les plus chanceux ou fortunés

  • Emeraudes
  • Lingots de platine
  • Diamants blancs
  • Lingots d’adamantium
  • Lingots de mithril
  • Pierres enchantées de loyauté ou d’équilibre



Exemples d’offrandes matérielles contextuelles

Offrande de lingots d’argent alchimique avant un combat difficile ou en requérance de protection contre des lycanthropes ou contre la non-vie.

Offrande de lingots de fer froid avant un combat difficile ou en requérance de protection contre des  fées ou des démons.

Offrande de lingots de sombracier avant un combat difficile ou en requérance de protection contre des  insectes crachant de l’acide.



6 - Des actes et du comportement


Si offrir quelque chose de matériel est approprié dans certains cas, les actes et le comportement peuvent être tout autant de démonstration de respect envers Heaum et sa parole. Revêtir ses vertus aussi souvent que possible, répandre ses valeurs par l’exemple, sont des offrandes quotidiennes en son honneur. Remercier la Sentinelle lorsque l’on s’est senti particulièrement emprunt des idéaux qu’il représente, que l’on a pu sauver un faible, protéger un enfant, contrer un acte nuisible à la foi heaumite, repéré un détail à force d’attention et de vigilance, est également une voie vertueuse de témoigner sa reconnaissance. Il ne faut pas oublier que ce que nous sommes est partiellement de notre fait, de nos choix, nos qualités intrinsèques sont un don qu’il faut chérir et que nous travaillons toute notre vie pour n’en devenir que meilleur sous le regard de notre Seigneur. Si chacune de nos erreurs doit être source d’apprentissage pour mieux faire par la suite, nos succès méritent que nous remercions Heaum et représentent autant d’offrandes intangibles. Il n’est pas tout de présenter un beau lingots régulièrement sur un autel si par après l’on ne prends pas soin de se comporter et d’agir en continuité, en toute loyauté et pétri d’intentions pures.



Dernière édition par Maison des Merveilles le Sam 16 Sep - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maison des Merveilles
Randonneu(r/se) de la Côte des épées
Randonneu(r/se) de la Côte des épées
avatar


MessageSujet: Re: [Religion]Heaum, vigilante sentinelle   Sam 16 Sep - 13:24

Justine a écrit:


Conclusion


La foi heaumite se distingue donc dans son abord de la protection en ceci qu’elle ne s’attache pas à la protection de tous, de tout, des seuls innocents ou de tous les bienveillants. Elle s’intéresse à la protection des faibles, des enfants, des blessés et des pauvres, ainsi qu’à celle de tout objet, lieu ou individu que l’on s’est engagé à protéger

Le socle de la bonne pratique de la foi pourrait se résumer en quelques valeurs, telles que l’honneur, la protection des faibles, la droiture, la pureté des intentions, la diligence ou la la vigilance. Mais la parole du Vigilant  se doit d’être abordée en profondeur pour être bien comprise. Chacun des douze points du dogme faisant finalement echo en un tout. Ce présent ouvrage s’attache essentiellement à présenter un aperçu de la culture et des valeurs heaumites, des symbolismes et vertus que nous chérissons. L’étude fouillée de la parole divine étant la tâche à laquelle se dévouent les dévots sur voie de prêtrise, il est primordial pour tout bon croyant de prendre le temps nécessaire à la consultation de son Eglise, afin de recevoir le conseil qui le guidera ou le maintiendra sur la voie convenable pour que son âme soit digne de son Seigneur dans l’après-vie.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Religion]Heaum, vigilante sentinelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Religion]Heaum, vigilante sentinelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Religion]Heaum, vigilante sentinelle
» 03. "Losing my religion" # Ash
» Eowyndil [sentinelle]
» Religion dans le SDA
» La religion / les divinités dans la Légende.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erethil II :: [RP] Annonces :: [RP] Publications-
Sauter vers: