Erethil II

IP module : 164.132.207.161:5121 (:5123 pour l'import)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Recueil de corespondance] L'art de l'être

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fumble
Novice du grimoire
Novice du grimoire
avatar


MessageSujet: [Recueil de corespondance] L'art de l'être   Dim 25 Juin - 17:18

Estimée  Xiao Lee


Comme convenu, voici mon premier retour concernant mon voyage a la destination que Les Vents ont choisit pour moi.

Si dans un premier temps, l'idée d'être séparé des mes origines déchirait mon âme pareil au brin d'herbe trop vert dans le maelstrom, l'honneur de servir nos idées était trop important pour que mes états moraux soient pris en comptes. C'est donc avec un oeil curieux bien que légèrement humide que j'accostais sur ce qu'ils appellent l'Ile Azur, comme convenu.
Je n'étais pas seul sur le bâtiment et peut être voir deux hères aussi perdu que votre serviteur parvint a raviver la brise en mon coeur.

Car je vous l'avoue aujourd'hui, Honorable, la solitude me pèse sans cesse. Un fardeau que je me devais de porter chaque jour sans même le regarder, a l'ignorer consciencieusement, a nier son existence, afin de poursuivre la voie qui m'était écrite. Bien que votre compagnie, et celle des Autres bien sur, fut omniprésente pour moi durant mon existence, je ne peux aujourd'hui qu'admettre en avoir souffert.

Voyez vous, Admirable Xiao Lee, vous m'aviez conseiller de trouver comme vous en votre jeune age, un groupe d'aventurier a qui je pourrais donner ma confiance, avec qui je pourrais vivre milles péripéties et parcourir les plans, sauver le monde et le multivers, ou le condamner a sombre dessein. En somme, a votre instar, un groupe de compagnon envers qui je pourrais m'engager, remettre mon corps et mon âme, afin de vivre une palpitante existence et découvrir ma nature profonde.
Mais ces choses la n'existent pas, la ou Ils ont décider de m'envoyer.
Et je me suis rendu compte d'une chose : même si je suis capable de prouesses incroyables de mon corps et de mon esprit, bien cruel fut le constat que j'étais pire qu'un nouveau né pour ce qui était de la sociabilité.

J'avais pourtant étudier la chose en amont, lut moult ouvrages et anticipé avec palpitation excitée la découverte d'une splendide diversité de gens, un fourmillement d'histoires, des existences incroyables pour nourrir mon âme de splendides échanges. Hélas, cruelle déception que celle de ne réussir qu'attirer mépris, froideur ou condescendance.
Je suis bien incapable de m'exprimer avec tant de gens, vous même et les Autres ne m'y ont pas habitué, rien ne m'y a préparé, et face a une telle différence, une telle splendeur dans leurs existences merveilleuses, je ne peux que me sentir diminué, faible et risible, dissimulant gène et frustration derrière la froideur rigoureuse et martiale que je connais si bien.

Certains m'ont pensées, a raison peut être, froid, calculateur, on m'a prêter de sombres allégeances, savez vous, Estimée?  Face au mur construit par mes craintes et mes espoirs, presque tous se sont écrasés contre le dur des briques construite par le sang et la solitude.
Je comprend mieux votre conseil, peut être somme nous destiné a n'être comprit que d'une poignée et ignorer les autres. Mais je n'ai ni votre expérience, ni votre sagesse, et mon coeur saigne de chaque coup qu'ils m'assènent de leurs ignorances et de leurs jugements mérités. Plus encore alors que je sais que je suis incapable de m'expliquer ou de me raisonner face a leurs nombres.
Ils sont légions ici, Honorable, légions. De tout horizon, des parangons de leurs races ou de leurs spécificités, du sombre cauchemar parcourant les ombres de l'esprit pour ravager les cœur, tout en affichant sourire enjôleur et dehors convenable, jusqu’à l’héroïque héraut du bien craint pour sa rigueur et sa dévotion.
De l'humble parcourant des jungles s'émerveillant d'une fleurs poussant dans une végétation empoisonnée au pédant mais indubitablement incontournable spécialiste en arcanes.

Ils n'ont pas conscience de leurs beautés, de leurs grandeurs, de la lumière qu'ils projettent sur moi, ne laissant qu'une ombre allongés, avec de moins en moins de substance au fur et a mesure qu'ils se regroupent, diluant l'essence même de ce sombre reflet dans leurs tonitruantes brillances.


Je crains autant que j'admire. Et pourtant, ils vivent simplement. Comme des paysans, des nobles, des gens du commun. Ils pourraient tous briller au firmament, illuminer le multivers de leurs existence, mais ils se contentent d'une existence simple au point d'en paraitre, a mes yeux brulés par leurs éclats, risible et incongrue parfois, au point d'en être splendide.

Je doute pouvoir suivre la voie qu'Ils ont décidé pour moi, le doute m'assaille et étreint mon coeur de sa poigne glaciale. Je suis incertain de pouvoir faire ce qu'on m'a envoyer faire ici. Je suis bien trop différent, je n'arriverais pas a m'intégrer a ces gens.
J'ai lu des plumes qui ont pourtant enflammer mon âme d'une ardente véhémence, des regards sincères (mais oh combien rare) qui ont réussi a apaiser mes craintes.
Mais si rare sont ces moments.

Jamais je n'ai été si entourer de mon existence, et pourtant, jamais je n'ai été aussi seul.


Debout en haut de ma montagne, le regard perdu sur l'horizon, avec pour seul compagnon le souffle glacial a mes oreilles, la neige immaculée qui m'entoure, je me repais de ce calme serein que nous offre Mère Nature. Les reflêts scintillant de l'astre solaire réchauffent ma peau fouettée par le froid mordant, m'entourant dans leurs étreintes chaleureuses. Dans quelques instant, cette éphémère mais passionnée caresse disparaitra, pour revenir demain, si je reviens la chercher comme un malade sa médication.
Au moins ici suis je seul de ma volonté propre et non de conséquence de mes peurs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Estimée Xiao Lee
Votre dévoué apprenti
Revenir en haut Aller en bas
 
[Recueil de corespondance] L'art de l'être
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recueil Magique d'Eclipse.
» Carl Brouard: le protocole du buveur
» Partenariats & Recueil de Sites et Forums
» Karigurashi no Arrietty
» LA FEMME DU BOIS (RECUEIL)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erethil II :: [RP] Annonces :: [RP] Publications-
Sauter vers: