Erethil II

IP module : 164.132.207.161:5121 (:5123 pour l'import)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Récit]Le sacrifié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stradivarius
Mestre(sse) des clés
Mestre(sse) des clés
avatar


MessageSujet: [Récit]Le sacrifié   Mer 27 Juil - 4:28

Citation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le sacrifié
Par Laureline Be'tnessa

Agenouillé et silencieux, l'enfant garde tête baissée. Son petit corps maigre et fluet tremble sans plus s'arrêter. Au bas de son dos s'éparpillent des plumes blanches argentées. Son regard s’emplit de vide alors qu'au cœur des abimes gronde une infâme litanie.

" Aluskar Jignak Elboeth! Aluskar Jignak Elboeth!"

Elle sonne comme le glas, couvrant l’écho des hurlements. Il cesse bientôt de crier quand elle fini de le briser.
Sous ses genoux s'ouvre un motif, immense cercle de glyphes.

C'est alors que s’avance vers lui l'homme qui l'a mené ici :

" Pardonne moi, je n'ai pas le choix, ta vie nous sauvera mille fois. "

L'enfant entend mais ne dit rien. Il sent seulement le venin courir le long de ses reins. L'homme affiche le regret, puis regarde sa dulcinée : Le prix lui est acceptable,  puisqu'elle en est épargnée.

Pulse alors le pentacle, vif à l'approche du tourment. Le corps pâle se secoue convulsivement.
Il voit passer dans son souvenir l'amour et l'avenir: celui que l'homme en maille noire a décidé d'anéantir.  Il se rappelle un bref instant de ses amis, de ses parents. Il s'y raccroche comme à la bouée qui porte les naufragés. Puis, des vagues immenses et noires l'attirent parmi les noyés.
Alors, l'emporte le néant.

C'est du moins ce qu'il espérait.

" Maman..."

L'âme arrachée, gémissante, s'éveille parmi les suppliciés. L'enfant n'est plus le corps inerte et pourtant tremble de tout son être. Il n'est qu'un hurlement sourd, déchirant, annihilant éternellement le moindre espoir de secours.
Le repos lui est interdit, les limbes ne sont pas pour lui. Il hurle depuis l'éternité, quand l'homme se penche pour lui souffler :

" Merci pour ton sacrifice".
Revenir en haut Aller en bas
 
[Récit]Le sacrifié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eléahne - Les sacrifiés -
» De Sibyllin en Sacrifié [RP libre avec Akantha Aisos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erethil II :: [RP] Annonces :: [RP] Publications-
Sauter vers: